prétentieux


prétentieux

prétentieux, ieuse [ pretɑ̃sjø, jøz ] adj.
• 1789; de prétention
Qui estime avoir de nombreuses qualités, des mérites, qui affiche des prétentions excessives. présomptueux, vaniteux; fam. bêcheur, chochotte, crâneur, frimeur, ramenard. Il est très prétentieux. fier (cf. Le roi n'est pas son cousin; se croire sorti de la cuisse de Jupiter; ne pas se prendre pour une merde). « Un de ces prétentieux gaillards qui se croient des merveilles d'intelligence » (Duhamel). Subst. C'est un petit prétentieux et un insolent. m'as-tu-vu.
Qui dénote de la prétention. Air, ton prétentieux. affecté, arrogant, faraud, maniéré. Style prétentieux ( jargonneux; cf. À effet) . « Écoutez avec quelle solennité prétentieuse [...] Roland introduit son mémoire » (Jaurès). Maison, villa prétentieuse (opposé à sans prétention) .
⊗ CONTR. Modeste.

prétentieux, prétentieuse adjectif et nom (de prétention) Qui estime, par vanité, avoir une certaine supériorité, qui cherche à se mettre en valeur pour des qualités qu'il n'a pas. ● prétentieux, prétentieuse (synonymes) adjectif et nom (de prétention) Qui estime, par vanité, avoir une certaine supériorité, qui cherche...
Synonymes :
- fat (littéraire)
- infatué
- outrecuidant (littéraire)
- présomptueux
- vain (littéraire)
Contraires :
prétentieux, prétentieuse adjectif Qui dénote de la prétention : Air prétentieux. Qui est recherché, affecté, qui vise à faire remarquer celui qui le possède : Une décoration prétentieuse.prétentieux, prétentieuse (synonymes) adjectif Qui dénote de la prétention
Synonymes :
- affecté
- ampoulé
- façonnier
- guindé
- maniéré
- précieux
- sophistiqué
Qui est recherché, affecté, qui vise à faire remarquer celui...
Contraires :

prétentieux, euse
adj. et n. Qui a une trop haute opinion de soi-même; présomptueux, vaniteux. Un parvenu prétentieux.
Subst. Quel prétentieux celui-là!
|| Qui dénote la prétention. Allure, ton prétentieux.

⇒PRÉTENTIEUX, -EUSE, adj. et subst.
Péj. (Personne) qui a, manifeste de la prétention.
A. —[Corresp. à prétention A] Subst., rare. Personne qui revendique quelque chose comme un dû, qui a des exigences financières exagérées. [La chambre] était affichée quatre cents lires (et ne valait sûrement pas plus). On a prétendu me la faire payer douze cents. Le prétentieux était un cireur de bottes (GIONO, Voy. Ital., 1953, p.191).
B. —[Corresp. à prétention B] Adj., peu fréq. Qui a des desseins trop ambitieux, des visées hors de proportion avec les possibilités réelles.
1. [En parlant d'une pers. ou d'un groupe] Je n'ai pas vécu dans une société barbare. Elle n'était pas prétentieuse; elle n'a pas voulu faire le bonheur de tous, trop vite, au prix d'une espèce d'asphyxie générale (CHARDONNE, Ciel, 1959, p.76). Je n'aime guère ces éducateurs prétentieux qui prétendent choisir pour les enfants les jeux les plus agréables. S'il est un domaine dans lequel l'initiative des adultes est déplacée, c'est bien le domaine du jeu (Jeux et sports, 1967, p.134).
2. [En parlant d'une chose abstr.] La science me laisse froid. (...) toute sa partie théorique me semble caduque, changeante et d'autant plus prétentieuse qu'elle est plus sujette à erreur (L. DAUDET, A. Daudet, 1898, p.289). L'histoire a péché (...), par cette démesure qui lui faisait oublier le sens de ses limites, le poids de ses servitudes, l'humilité de la condition humaine: ah! prétentieuse, trop ambitieuse, icarienne Klio! (MARROU, Connaiss. hist., 1954, p.236).
C. —[Corresp. à prétention C] Adj.
1. [En parlant d'une pers.] Qui s'estime supérieur, qui cherche à se faire valoir par des outrances ridicules. Synon. arrogant, crâneur (pop.), faraud, fat, gourmé, guindé, infatué, m'as-tu vu (fam.), mièvre, minaudier, orgueilleux, outrecuidant, poseur, présomptueux, suffisant, vain, vaniteux; anton. humble, modeste, simple. Il soignait sa toilette: il était ridicule; il surveillait sa façon de parler: il était prétentieux (ROLLAND, J.-Chr., Matin, 1904, p.201). V. alambiqué ex. 9, chichi ex. 2, guindé ex. de Balzac.
Empl. subst. Personne qui a une opinion trop avantageuse de sa valeur, de ses possibilités. La musique ne peut être vraiment simple et claire pour tout le monde qu'à la condition de renoncer à la plupart de ses ressources (...). Hésite-t-elle à couper ses ailes? C'est de la musique savante; l'auteur est un pédant, (...) un prétentieux sans idées (SAINT-SAËNS, Harm. et mélod., 1885, p.23).
2. P. méton. Qui manifeste ou relève de la prétention, qui s'exprime avec prétention.
a) [En parlant de l'aspect extérieur ou du comportement d'une pers.] Synon. façonnier, maniéré; anton. aisé, naturel. Étalages de robes prétentieuses, de bonnets à fleurs criardes, de tours de cheveux extravagants (CHAMPFL., Bourgeois Molinch., 1855, p.105). Ses manifestations [du maniérisme] sont multiples: (...) poses affectées et prétentieuses démarches, recherches de costume, (...) complications et enjolivements d'esprit (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.589).
b) [En parlant de l'environnement matériel d'une pers. ou d'une oeuvre ornementale] Les petites villas frustes et prétentieuses, compliquées de peintures italiennes, de découpures mauresques (NOAILLES, Nouv. espér., 1903, p.183). Cet ameublement prétentieux et désuet, d'une richesse sans fantaisie, d'une sévérité sans noblesse, académique et bourgeois (BERNANOS, Joie, 1929, p.563). V. afféterie ex. 7.
c) [En parlant du lang., d'une oeuvre littér.] Synon. affecté, alambiqué, ampoulé, emphatique, enflé, précieux, recherché, sophistiqué. Prose prétentieuse, philosopharde, tuméfiée (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1932, p.159). On se demande à quoi servent nos efforts, à nous écrivains d'Occident, pour évoquer quoi que ce soit avec des mots. Il nous en faut, pourtant, et de si prétentieux (...). Mais la simplicité est un don du ciel et ne s'apprend pas (GREEN, Journal, 1957, p.335). V. galanterie ex. 5.
Empl. subst., rare. Chose qui se caractérise par une recherche excessive. L'antique périphrase de Delille, vieille prétentieuse inutile, qui se pavane fort singulièrement au milieu des images dévergondées et crues de l'école de 1830 (BAUDEL., Art romant., 1867, p.565).
Empl. subst. masc. sing. inv. à valeur de neutre. Ce qui se caractérise par des outrances de style. Je rédigeai sur des cahiers un voyage (...) qui se trouve très-lourd et très-prétentieux de style. Et pourtant ce prétentieux fut naïvement cherché (...) j'étais emphatique consciencieusement (SAND, Hist. vie, t.4, 1855, p.21).
d) [En parlant d'un sentiment, d'une qualité hum.] Ne nions pas (...) les sentiments prétentieux et les enthousiasmes déclamatoires, on peut pleurer de bonne foi tout en arrondissant gracieusement le coude pour tirer son mouchoir (FLAUB., Champs et grèves, 1848, p.212). Ce peuple expansif et aimable s'en laisse imposer par la morgue pédante et la nullité prétentieuse des pontifes de la cravate blanche (PAILLERON, Monde où l'on s'ennuie, 1869, I, 2, p.8).
3. P. anal. [En parlant d'un animal ou d'un végétal] Qui, rappelant la prétention humaine, semble exprimer une vanité déplacée. Les fleurs prétentieuses, convenues, bêtes, dont la place est seulement dans des cache-pots de porcelaine peints par des jeunes filles, telles que la rose (HUYSMANS, À rebours, 1884, p.117). Des dromadaires, (...) l'air stupide et prétentieux (MORAND, Rococo, 1933, p.154).
REM. Prétentiard, -arde, adj. et subst., péj. (Individu) prétentieux. Ton bien prétentiard (QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p.174). Le plus con d'entre ces cons était un boutonneux (...) qui exhibait un galurin grotesque (...). Ce prétentiard se mit à râler parce qu'un vieux con lui piétinait les panards (QUENEAU, Exerc. style, 1947, p.170).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1789, 17 juin dénomination prétentieuse (Mirabeau peint par lui-même, Paris, Buisson, t.1, 1791, p.59, d'apr. Th. RANFT ds Z. fr. Spr. Lit. t.35 1909, p.142); 2. 1795 homme prétentieux; une prétentieuse (L.SNETLAGE, Nouv. dict. fr., ibid.). Dér. de prétention; suff. -eux, -euse. Fréq. abs. littér.:355. Fréq. rel. littér.:XXes.: a) 199, b) 595; XXes.: a) 621, b) 646.
DÉR. Prétentieusement, adv. D'une manière prétentieuse. a) Rare. [Corresp. à supra C 1] Synon. arrogamment, mièvrement, présomptueusement, vaniteusement; anton. humblement, modestement. Les Dicts sont prétentieusement idiots; au lieu que M. Gasquet est un vrai poète (TOULET, Corresp. avec un ami, 1920, p.99). b) [Corresp. à supra C 2 a] Anton. simplement. Prétentieusement vêtu. Parler pointu et prétentieusement traîné (GONCOURT, Journal, 1869, p.540). Elles s'habillent d'une manière ridicule. Elles vont jouer au golf en robes de soie. À leurs âge elles sont mises plus prétentieusement que des femmes âgées (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p.884). c) [Corresp. à supra C 2 b] Synon. immodérément. Toute cette rouennerie prétentieusement bigarrée ne donne pas une note juste (HUYSMANS, Art mod., 1883, p.14). V. couronner ex. de Billy.d) [Corresp. à supra C 2 c] Synon. emphatiquement, précieusement. Ce pavillon que nous appelons ici, un peu prétentieusement peut-être, le pavillon des Muses (PAILLERON, op. cit., I, 6, p.22). e) [Corresp. à supra C 3] Les grosses juments qui relèvent prétentieusement leurs sabots (RENARD, Journal, 1899, p.538). []. 1re attest. 1834 (LAND.); de prétentieux, suff. -ment2. Fréq. abs. littér.: 24.
BBG. —QUEM. DDL t.20 (s.v. prétentiard).

prétentieux, euse [pʀetɑ̃sjø, øz] adj. et n.
ÉTYM. 1789, en parlant du style; de prétention.
1 (Personnes). Qui estime avoir de nombreuses qualités, des mérites, qui affiche des prétentions excessives. Orgueilleux, présomptueux, prétentiard (fam.), vaniteux; fat, fier. || Un jeune garçon prétentieux (→ 2. Botte, cit. 3). Freluquet. || Gamines (cit. 10) prétentieuses. Mijaurée, pimpesouée (vx). || Un bellâtre prétentieux qui fait le joli cœur. aussi M'as-tu-vu (n. m.), poseur.
1 (…) un de ces prétentieux gaillards qui se croient des merveilles d'intelligence, des phénomènes, des monstres, des génies, parce qu'ils perdent leur temps à dire bien haut ce que tout le monde pense tout bas.
G. Duhamel, Cri des profondeurs, II.
N. (1813). Un prétentieux. Crâneur, faraud. || C'est un petit prétentieux et un insolent. || Un prétentieux qui se prend pour qqn, qui se croit qqn (→ aussi Se croire le premier moutardier du pape).
2 (Choses). Qui dénote de la prétention. || Air, ton prétentieux. Affecté, arrogant, faraud, gourmé, maniéré; effet (à effet). || Allure, élégance prétentieuse d'un petit-maître. || Mis (cit. 80) avec un soin prétentieux. || Intonation (cit. 5) prétentieuse.Style emphatique, ambitieux et prétentieux. Académique, affecté, ampoulé, emphatique (cit. 4), ronflant (→ Larder, cit. 4). || Pathos (cit. 3) prétentieux. || Un luxe prétentieux. Tapageur.(Choses concrètes). || Maison, villa prétentieuse (opposé à sans prétention). → Meneau, cit. 2.
2 Écoutez avec quelle solennité prétentieuse et quelle affectation presque niaise d'héroïsme Roland introduit son mémoire (…)
Jaurès, Hist. socialiste…, VI, p. 218.
3 (…) elle avait aperçu juste devant elle une porte arrondie en bois apparent, ça faisait d'un toc… vulgaire, prétentieux (…)
N. Sarraute, le Planétarium, p. 11.
CONTR. Modeste. — Aisé, naturel.
DÉR. Prétentiard, prétentieusement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prétentieux — prétentieux, euse (pré tan si eû, eû z ) adj. 1°   Qui a des prétentions. Un jeune homme prétentieux.    Substantivement. Celui, celle qui a des prétentions. Vous n êtes qu un prétentieux. 2°   Où il y a de la prétention. Un style prétentieux.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PRÉTENTIEUX — EUSE. adj. Où il y a de la prétention, de l affectation, de la recherche. Il a le ton bien prétentieux. Un style prétentieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • prétentieux — an. prétincheu, za, e ; => Fier …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • PRÉTENTIEUX, EUSE — adj. Qui a des prétentions. C’est un homme prétentieux. Substantivement, Un prétentieux. Il se dit aussi des Choses et signifie Où il y a de la prétention, de l’affectation, de la recherche. Il a le ton bien prétentieux. Un style prétentieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Tricholome pretentieux — Tricholome prétentieux Tricholome prétentieux …   Wikipédia en Français

  • Tricholome prétentieux — Tricholome prétentieux …   Wikipédia en Français

  • prétentieuse — ● prétentieux, prétentieuse adjectif et nom (de prétention) Qui estime, par vanité, avoir une certaine supériorité, qui cherche à se mettre en valeur pour des qualités qu il n a pas. ● prétentieux, prétentieuse (synonymes) adjectif et nom (de… …   Encyclopédie Universelle

  • fier — fier, fière [ fjɛr ] adj. • 1080; lat. ferus « sauvage » I ♦ Vx 1 ♦ Féroce, cruel. « Et le farouche aspect de ses fiers ravisseurs » (Racine). ♢ (Animaux) Farouche, sauvage. 2 ♦ Littér. Qui a de l audace, de la fougue. « quand un fier aquilon,… …   Encyclopédie Universelle

  • crâneur — crâneur, euse [ kranɶr, øz ] n. et adj. • 1862; de 2. crâne ou de crâner ♦ Fam. Personne qui crâne. ⇒ prétentieux, vaniteux ; fam. bêcheur, frimeur, ramenard. Faire le crâneur. ⇒ fanfaron, faraud, malin. Adj. Elle est un peu crâneuse. ⊗ CONTR.… …   Encyclopédie Universelle

  • m'as-tu-vu — [ matyvy ] n. inv. • v. 1800; allus. à la question que se posent entre eux les acteurs évoquant leurs succès ♦ Personne vaniteuse. ⇒fam. frimeur. Un m as tu vu. « de jeunes m as tu vu, tout verts, tout fiers » (Michaux). ♢ Adj. inv. Prétentieux.… …   Encyclopédie Universelle